Impitoyable destin, roman, Gérard Henry Barrau

c-gerard_henry_barrau_1_a

DONNÉES AU CATALOGUE

Impitoyable destin
GÉRARD HENRY BARRAU
Roman,
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Laval, Québec, Canada,
2010, 136 pages.
ISBN 978-2-89612-328-5

PRÉSENTATION

Banale petite histoire sociale d’une période de sortie de guerre, pendant laquelle il ne reste à la grande armée des orphelins, que d’accepter une vie d’acrobate, afin de se tenir en équilibre sur un câble tendu en altitude, pour bénéficier des bienfaits de vie sans parents, accordées à condition de savoir garder l’équilibre de société. Car s’il y a chute, d’un coté, c’est l’esclavagisme imposé, de l’autre, le risque de devenir l’image de Pierrot le Fou à moins de capter avant une fin tragique, une plume qui puisse faire aimer cette merveilleuse mais pas toujours drôle vie.

 

EXTRAIT

Le bonheur dans les Pyrénées

Le paysage est magnifique ! Impossible de ne pas aimer l’avant garde de ces montagnes pyrénéennes, pas encore très élevées.

Nous sommes aux environs de St-Gaudens, dans un petit village perché sur le versant d’une colline bien verte de grasses prairies, dans lesquelles mes vaches grises, ont plaisir à brouter tranquillement.

J’ai dis mes vaches ! Ce ne sont pas les miennes, elles appartiennent à un couple de braves fermiers auprès desquels la DASS m’a placé pour quelques temps.

Garçon de 13 ans turbulent, indiscipliné, batailleur, on a décidé que je pourrais me rendre utile à la ferme, en gardant et en soignant ces gentils bovins.

Pour l‘heure je ne suis pas à l’aise car l’une de ces demoiselles, défiant ma trop légère vigilance, est allée rendre visite dans le près du voisin, pensant y trouver un gentil taureau où une herbe plus riche.

Le chien allongé à mes cotés, attendant comme toujours, une de mes caresses, fait semblant de ne rien voir, il rechigne à faire son devoir de rassembleur.

Je suis heureux, malgré la période de fin de guerre.

Pour une fois je mange à ma faim,rien ne manque ici,ni le gros pain rond qui sent si bon, cuit une fois par mois dans le four familial, ni la viande de volaille, ni le jambon de nos porcs.

Il y à une quantité de lapins dans leurs clapiers, et une nuée de poules qui se mettent toujours dans nos jambes quand on traverse la cour, où qui s‘affolent hystériquement quant l’épervier plane au-dessus de la ferme pendant que le coq de service fait semblant de les protéger en gonflant ses plumes, et en courant comme un fou de l’une à l’autre.

 

—-

AU SUJET DE L’AUTEUR

Jean-Luc Flines

 

p.gerard-henry-barrau.200pxL’auteur naît à Paris d’une famille originaire de l’Aveyron. Il perd sa mère à l’âge de 6 ans, son père à 14 ans. Après une jeunesse malheureuse d’orphelin il choisit la profession d’aviateur, ce qui lui vaut de voyager sans arrêt, il se passionne pour l’histoire de l’Afrique et du Moyen Orient. Marié a Beyrouth, il assiste impuissant au conflit qui ravage le Liban. Pour mettre sa famille à l’abri il passe par la Syrie et rentre en France. De là, il effectue de nombreux voyages dans le monde et récolte les matériaux nécessaires pour se mettre à l’écriture avec une plume qui lance un appel à mettre fin à la sanglante stupidité humaine qui consiste à organiser des conflits fratricides laissant des traces si profondes que c’est de la pure crédulité d’être encore étonné de l’état de nos sociétés contemporaines.

Les premières six années de l’auteur ont été celles du parfait bonheur, ce qui lui à permis d’affronter les obstacles de la vie avec une féroce volonté de retrouver ce bonheur juvénile des premières années de vie, interdiction absolue de chuter pour garder la chance de les retrouver.

Le Viet Nam, la bataille de Dien Bien Phu, celle d’Alger, le conflit Congolais, la destruction du Liban, rien n’y fait, l’auteur garde toujours l’espoir de trouver le bonheur .

Aujourd’hui, plusieurs fois grand père, il tente de convaincre, par son expérience la jeunesse et lecteurs que quoi qu’il arrive dans une vie il faut toujours réagir face aux événements avec son intime et intuitive conviction, pour ne pas risquer de mourir sans avoir goûté au bonheur.

COMMUNIQUER AVEC L’AUTEUR

Gérard Henry Barrau se fera un plaisir de lire et de répondre personnellement à vos courriels.

Adresse de courrier électronique

gerard-barrau@wanadoo.fr

Adresse alternative

contact@manuscritdepot.com

TÉLÉCHARGER VOTRE EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE GRATUIT

Pour télécharger votre exemplaire numérique gratuit, cliquez sur l’un des deux logos ci dessous.

logo-pdf      logo-zip

► NOTE TRÈS IMPORTANTE : Il est strictement interdit d’offrir ce livre en téléchargement sur un autre site. Prière d’utiliser un lien vers cette page web.

 

One comment on “Impitoyable destin, roman, Gérard Henry Barrau
  1. barrau dit :

    iL EST fortement souhaité que l’entreprise courageuse d’Elena Zuccolo puisse se développer plus encore afin de déssérer l’étau mondial dans lequel meurent trop de possibilités littéraires ne demandant que le droit de vivre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bienvenue

La Fondation littéraire Fleur de Lys est heureuse de vous accueillir dans sa Bibliothèque publique de livres numériques gratuits. Ce site est rattaché à celui de la Fondation littéraire Fleur de Lys.

MÉMOIRE GRATUIT

La Fondation littéraire Fleur de Lys dépose un mémoire au sujet de la Stratégie culturelle numérique

MÉMOIRE GRATUIT

La Fondation littéraire Fleur de Lys dépose un mémoire sous le titre «Comment soutenir les librairies indépendantes québécoises ?»

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :