La pomme, recueil de nouvelles, Christopher Di Omen

c_christopher_di_omen_1_a

DONNÉES AU CATALOGUE

La pomme,
Christopher Di Omen
Recueil de nouvelles,
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, Canada, 2010,
96 pages.
ISBN 978-2-89612-334-6

 ——

PRÉSENTATION

La pomme est un recueil de nouvelles inspiré par un être qui s’appelle i. C’est un gars plus que gentil. Si tu es gentil, il va tout te donner. Par contre si tu ne l’es pas, il va te virer ta bille à l’envers. Les coordonnées du paradis sont le 67 0 97. Et le code d’entrée est 666 07 π. Vous allez voir ça passe. En ce qui me concerne, la tâche que D m’a demandée s’arrête ici. Je suis juste un petit garçon qui à un moment donné a eu une bonne idée.

—-

EXTRAIT

Le purgatoire

Je travaillais dans un dépanneur la nuit, le 26 octobre 1985 du calendrier Julien, à l’âge de 18 ans. J’étais accroupi par terre pour couper les cordes des journaux que je venais de recevoir. Une force, une personne a pris le corps dans lequel j’étais. Et il m’a dit : — Ne t’inquiète pas, tout va bien se passer. Il va y avoir un hold-up, mais ne t’inquiète pas. Je n’avais pas le contrôle de mon propre corps. Il prit tout l’argent qui était dans la caisse et le déposa dans le coffre. — Tu ne devrais pas m’en laisser un peu, juste au cas où ça ne se produirait pas? Et comme je finissais ma phrase, André L’Heureux, 21 ans me dit — Refais ce que tu viens de faire. Je venais de tout mettre dans le coffre par une fente où on laissait glisser l’argent. Alors, je n’avais dans la caisse que des billets d’un dollar que je lui remis. Il m’a demandé de l’accompagner à l’extérieur. Il était 5 heures 7 minutes du matin. Il venait de pleuvoir et il faisait toujours noir. Il m’a demandé de l’accompagner dans le cimetière derrière le dépanneur. Mais arrivé à la porte, je lui ai dit que je ne voulais pas rentrer là et que j’avais peur. Je l’ai pris avec ma main gauche et son fusil de ma main droite et les ai soulevés de terre et je l’ai poussé. En chutant, il a enligné son fusil et il a fait feu.

Je me retourne et deux hommes sont derrière moi, très calmes. Ils me disent : — Viens, c’est terminé. Je comprends, à ce moment, que je suis mort. Ils se mettent de chaque côté de moi et ouvrent un trou noir dans le monde que j’étais. Il y avait un tunnel et une lumière. Je n’avais pas peur. J’en avais tellement entendu parler, j’étais même plutôt content, je retournais au Paradis. Dans le tunnel, cela m’a paru durer environ sept minutes. Une fois de l’autre côté, les deux hommes avaient disparu. Il y avait des centaines de personnes qui se dirigeaient toutes vers une énorme sphère blanche. C’est de là que vient la lumière. Lorsque nous traversons cette sphère, nous perdons tous nos vêtements. On ne voit plus nos jambes, mais on peut voir par terre. Je suis conduit dans un bureau où un homme tout de noir vêtu, les cheveux et les yeux également noirs, est en compagnie de deux autres personnes. Il nous remet une boisson. Ça a l’odeur des roses. Il nous explique que nous ne sommes là que pour trois jours et un quart. Et que nous devions décider si nous retournions sur Terre ou si nous continuions. Il m’a montré des images de ma famille qui était en train de m’enterrer au cimetière et ma sœur qui pleurait. Nous avions donc trois jours pour nous décider et de ces trois jours, nous pouvions en faire ce que nous voulions. Si j’avais voulu m’imaginer le Paradis, c’est exactement comme cet endroit que je l’aurais vu. Et c’est comme ça qu’il était.

Je n’en étais qu’à ma première journée là-bas et j’avais pourtant déjà visité une ville, un peu comme Salem. Je me suis rendu dans un pré. Il y avait de la neige et des fleurs qui poussaient au travers. C’était magnifique. Les gens que j’ai rencontrés me semblaient tous en amour les uns avec les autres. Je suis monté sur une colline. Il y avait un lac de l’autre côté, une jeune fille était assise là et admirait le paysage. Il y avait des gens qui chantaient et dansaient de l’autre côté. — Mais je connais cette musique! Elle a joué en 1985, l’année où je suis venu ici. J’ai toujours utilisé les années chrétiennes lorsque je m’adressais à des gens sur Terre et je continuais naturellement. — Oui, j’y étais aussi. Elle me raconta qu’elle s’était suicidée et qu’il ne lui restait plus qu’une journée ici et qu’elle ne voulait pas retourner sur Terre. Nous sommes allés nous promener sur le bord du lac. Et un vieil homme s’est approché de nous. Il y avait une cabane et son fis coupait du bois. — Bonjour Christopher ! J’étais surpris qu’il me connaisse. Il m’a dit que c’était son fils qui avait pris ma place sur Terre lors du hold-up. Il m’a expliqué comment ça fonctionnait ici, pourquoi j’étais là et pourquoi je devais retourner sur Terre. Il m’a renvoyé sur Terre par un chemin qui n’est pas celui que l’on prend d’habitude. — Traverse le lac, et lorsque tu sentiras une pression sur ton visage, laisse-toi tomber dans le vide.

Lorsque j’ai senti la pression sur mon visage, j’ai sauté et me suis retrouvé au même endroit où j’étais. Debout… la balle qui venait vers moi. Imaginez la pire tempête que vous ayez connue. Il y avait des éclairs, le tonnerre. Je voyais mon corps se reformer. Toute l’évolution humaine, jusqu’à moi. Il y avait une voix qui faisait un décompte : 7, 6, 5… J’essayais de mettre mon bras devant la balle qui se dirigeait directement sur mon cœur : 4, 3, 2 et bang !

—-

AU SUJET DE L’AUTEUR

p.christopher-di-omen.006

Christopher Di Omen est né le 30 août 1967 à Hull. Il est citoyen amérindien, plus précisément Algonquin de la bande de la rivière du Désert près de Maniwaki. Le 26 octobre 1985, il s’est fait tirer dessus lors d’un vol à main armée. Il a eu une balle au bras gauche. Et depuis, il a développé la schizophrénie et fait des psychoses tous les ans à la date anniversaire de l’évènement. La terreur l’envahit et cela le rend agressif et quand cette terreur devient trop forte, il perd conscience et c’est alors deux entités qui prennent sa place. L’une c’est i, c’est le gentil. Il est hétéro et écrivain. i est juste un petit garçon qui à un moment donné a eu une bonne idée. – L’idée, c’est d’être sorti de ma folie et de mes psychoses pour venir vous voir, oui, Dieu existe, je vous ai vus. Dit-il. L’autre entité, c’est Omën et lui, il est mauvais, mais ce n’est pas un mauvais gars. Il est gai et photographe.

—-

DU MÊME AUTEUR

La pomme – Je n’ai plus la foi, maintenant je sais
CHRISTOPHER DI OMEN
Recueil de nouvelles,
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2010, 96 pages.
ISBN 978-2-89612-334-6
http://manuscritdepot.com/a.christopher-di-omen.1.htm

Anubis – Conservation et conversation
CHRISTOPHER DI OMEN
Roman,
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2010, 112 pages, illustré.
ISBN 978-2-89612-343-8
http://manuscritdepot.com/a.christopher-di-omen.2.htm

Mes règlements de conte
CHRISTOPHER DI OMEN
Contes,
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2010, 128 pages,
Illustré par Françoise Bardin Borg
ISBN 978-2-89612-352-0
http://manuscritdepot.com/a.christopher-di-omen.3.htm

Mes ami(e)s – Opuscules d’un Auteur
CHRISTOPHER DI OMEN
Opinions,
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2011, 124 pages.
ISBN 978-2-89612-379-7
http://manuscritdepot.com/a.christopher-di-omen.4.htm

Le monstre – Un schizophrène d’occasion
CHRISTOPHER DI OMEN
Roman,
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2011, 82 pages.
ISBN 978-2-89612-376-6
http://manuscritdepot.com/a.christopher-di-omen.5.htm

i VS Omën – Laissez-moi vous raconter
CHRISTOPHER DI OMEN
Nouvelles,
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2011, 114 pages.
ISBN 978-2-89612-377-3
http://manuscritdepot.com/a.christopher-di-omen.6.htm

Mes ami(e)s – L’amitié ça se construit
CHRISTOPHER DI OMEN
Biographies,
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2011, 80 pages.
ISBN 978-2-89612-378-0
http://manuscritdepot.com/a.christopher-di-omen.7.htm

Le monstre – Le gène d’Adam
CHRISTOPHER DI OMEN
Roman,
Fondation littéraire Fleur de Lys,
Lévis, Québec, 2012, 100 pages.
ISBN 978-2-89612-401-5
http://manuscritdepot.com/a.christopher-di-omen.8.htm

COMMUNIQUER AVEC L’AUTEUR

Christopher Di Omen se fera un plaisir de lire et de répondre personnellement à vos courriels.

Adresse de courrier électronique

i@omen.me

Site internet de l’auteur

http://www.omen.me/

TÉLÉCHARGER VOTRE EXEMPLAIRE NUMÉRIQUE GRATUIT

Pour télécharger votre exemplaire numérique gratuit, cliquez sur l’un des deux logos ci dessous.

logo-pdf      logo-zip

► NOTE TRÈS IMPORTANTE : Il est strictement interdit d’offrir ce livre en téléchargement sur un autre site. Prière d’utiliser un lien vers cette page web.

 

EXEMPLAIRE PAPIER DISPONIBLE

Ce livre est également disponible en format papier.

Résidents du Canada
24.95$ CAD
Tout inclus

Résidents ailleurs dans le monde
Écrivez à l’adresse suivante car des frais de postes s’appliquent.
r-fournier@videotron.ca

COMMANDE EN LIGNE

Paiement en ligne avec PayPal

COMMANDE POSTALE

Indiquez sur un papier :

Le titre du livre et le nom de l’auteur
Votre nom (prénom et nom de famille)
Votre adresse postale complète
Votre adresse électronique
Votre numéro de téléphone

Complétez votre chèque payable à l’ordre de :

Fondation littéraire Fleur de Lys inc.

Précisez le montant sur le chèque

Canada

24.95$ canadiens
Tout inclus

Ailleurs dans le monde

Écrivez à l’adresse suivante pour connaître le montant du don demandé car des frais de poste s’appliquent : r-fournier@videotron.ca

Adressez-le tout à :

Fondation littéraire Fleur de Lys
20 rue Duplessis,
Lévis, Québec,
Canada.
G6V 2L1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bienvenue

La Fondation littéraire Fleur de Lys est heureuse de vous accueillir dans sa Bibliothèque publique de livres numériques gratuits. Ce site est rattaché à celui de la Fondation littéraire Fleur de Lys.

MÉMOIRE GRATUIT

La Fondation littéraire Fleur de Lys dépose un mémoire au sujet de la Stratégie culturelle numérique

MÉMOIRE GRATUIT

La Fondation littéraire Fleur de Lys dépose un mémoire sous le titre «Comment soutenir les librairies indépendantes québécoises ?»

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

%d blogueurs aiment cette page :